website average bounce rate

Le volume des exportations de l’Algérie a baissé de 2.8 au premier trimestre 2018 Algérie

Le volume des exportations de pétrole et de gaz de l’Algérie, a baissé de 2,8% au premier trimestre de 2018 par rapport à la même période de l’année 2017, a rapporté ce mardi 18 septembre, l’agence britannique Reuters, citant la dernière édition du magazine «Algeria Energy» du Ministère de l’énergie.

Selon la même source, «les exportations totales de pétrole et de gaz ont atteint 27,7 millions de tonnes d’équivalent pétrole au cours des trois premiers mois» de 2018.

Le Ministère de l’énergie a indiqué dans son magazine que «les volumes des exportations de pétrole brut ont diminué de 8,9% au premier trimestre, tandis que les ventes de gaz naturel et de condensat ont augmenté respectivement de 1,2% et 17,7%».

Concernant la production totale de pétrole et de gaz, celle-ci a atteint 44,3 millions de tonnes d’équivalent pétrole, mais en baisse de 0,9% par rapport au premier trimestre de 2017. Le même magazine a précisé que «la production de pétrole brut et de condensat a diminué de 4,1%, tandis que la production de gaz naturel a augmenté de 1,4%».

La production de produits raffinés a augmenté de 4,4% à 8,2 millions de tonnes.

Selon la même source, la production de produits raffinés s’est établie à 8.2 millions de tonnes durant les trois premiers mois de l’année en cours, soit une augmentation de 4.4%.

Le même magazine a précisé que «le ministère de l’Énergie s’attendait à ce que la production énergétique annuelle augmente de 6,5% après une chute de 2,7% en 2017».

Les investissements dans le secteur de l’énergie ont chuté de 9,9% à 2,4 mds USD

La même revue a relevé que les investissements dans le secteur de l’énergie ont chuté de «9,9% à 2,4 milliards de dollars au cours des trois premiers mois de 2018».

Dans ce cadre, la même source a rappelé que l’Algérie prépare la révision de sa loi sur les hydrocarbures afin «d’introduire des incitations» et «d’attirer davantage d’investisseurs étrangers», qui sont restés largement en retrait ces dernières années.

Les bénéfices énergétiques ont augmenté de 16% à 9,7 mds USD

La même source a noté par ailleurs, que «les bénéfices énergétiques ont augmenté de 16% à 9,7 milliards de dollars au premier trimestre de 2018», en raison de la reprise des cours du pétrole brut sur les marchés mondiaux.

La consommation totale d’énergie a augmenté de 7,1% à 16,7 mtep

Dans le même magazine est relevé que «la consommation croissante de 41 millions de personnes de l’Algérie a également contribué à la baisse des volumes d’exportation d’énergie». Dont la consommation totale d’énergie a augmenté de 7,1% à 16,7 millions de tonnes d’équivalent pétrole au cours des trois premiers mois de 2018, selon la même source, qui a ajouté que «la consommation de gaz naturel a augmenté de 9,9% à 12,8 milliards de mètres cubes».



Source link

Laisser un commentaire

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :