website average bounce rate

L’Algérie donne le feu vert pour l’exploration et l’exploitation Algérie

L’Algérie a donné le feu vert pour l’exploration et l’exploitation des hydrocarbures offshore. En effet, le décret exécutif n° 19-73, portant attribution à l’agence nationale pour la valorisation des ressources en hydrocarbures « ALNAFT » d’un titre minier pour les activités de recherche et/ou d’exploitation des hydrocarbures offshore, a été publié au journal officiel N° 12 du 24 février 2019.

Selon le décret signé par le premier ministre Ahmed Ouyahia, «il est attribué à l’agence nationale pour la valorisation des ressources en hydrocarbures «ALNAFT», un titre minier pour les activités de recherche et/ou d’exploitation des hydrocarbures sur le périmètre dénommé « OFFSHORE ALGÉRIE » d’une superficie de 131 165,44 Km2 et adjacent aux territoires des wilayas d’El Tarf, de Annaba, de Skikda, de Jijel, de Béjaïa, de Tizi-Ouzou, de Boumerdès, d’Alger, de Tipaza, de Chlef, de Mostaganem, d’Oran, de Aïn Témouchent et de Tlemcen».

L’Article 2 du décret exécutif stipule que «Conformément au plan annexé à l’original du présent décret, le périmètre de recherche et/ou d’exploitation des hydrocarbures, objet de ce titre minier, est défini en joignant, successivement, les points dont les coordonnées géographiques sont jointes à l’original du présent décret».

«Le titre minier de recherche et/ou d’exploitation des hydrocarbures est délivré à l’agence nationale pour la valorisation des ressources en hydrocarbures « ALNAFT » à compter de la date de publication du présent décret au Journal officiel», précise l’Article 3 du même décret.

Pour rappel, la groupe Sonatrach a signé fin octobre 2018, deux accords avec le groupe français Total et le groupe italien ENI pour l’exploration des hydrocarbures offshore au large des côtes oranaises et de Béjaïa.



Source link

Laisser un commentaire

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :