Cheap Website Traffic
genie civil

Haaland privé du Mondial 2022? La Norvège se prononcera en juin sur un possible boycott

Summary

Le football norvégien, réuni dimanche en congrès, a repoussé à juin l’examen d’un possible boycott du Mondial 2022 au Qatar, préconisé par certains clubs en réaction aux violations des droits humains qui ont entaché les préparatifs de l’événement. Le phénomène […]


Le football norvégien, réuni dimanche en congrès, a repoussé à juin l’examen d’un possible boycott du Mondial 2022 au Qatar, préconisé par certains clubs en réaction aux violations des droits humains qui ont entaché les préparatifs de l’événement.

Le phénomène Erling Haaland pourrait bien ne pas prendre part aux éliminatoires de la Coupe du monde 2022… et va devoir patienter avant d’être fixé sur son sort. Le football norvégien, réuni dimanche, a repoussé à juin l’examen d’un possible boycott du Mondial qatari, préconisé par certains clubs en réaction aux violations des droits humains qui ont entaché les préparatifs de l’événement.

Par 146 voix contre 61, les délégués du congrès annuel (dirigeants de la fédération, représentants de districts et de clubs…) ont rejeté une motion proposant de débattre de la délicate question dès ce dimanche.

Cela laisse ainsi le champ libre à une solution préconisée par la direction de la fédération –elle-même critique de l’attribution du Mondial au Qatar mais hostile à un boycott– suggérant de renvoyer ce débat à un congrès extraordinaire le 20 juin sur la base des futurs travaux d’un comité de réflexion.

6 500 travailleurs migrants seraient morts au Qatar

Ces dernières semaines, une demi-douzaine de clubs norvégiens -dont le plus titré du pays, Rosenborg RBK- se sont prononcés en faveur d’un boycott. Le mouvement a pris de l’ampleur depuis la fin février après des révélations du quotidien britannique The Guardian affirmant que plus de 6.500 travailleurs migrants étaient morts au Qatar depuis l’attribution en 2010 du Mondial à l’émirat.

“Le fait que la corruption, l’esclavage moderne et un nombre élevé de morts soient à la base de la chose la plus importante que nous ayons, la Coupe du monde, n’est absolument pas acceptable”, a souligné Tromsoe IL, premier club norvégien à réclamer un boycott. “Si le coup d’envoi au Mondial est donné au Qatar l’an prochain, ce sera sur un cimetière”, a renchéri Kenneth Kjelsnes, un membre de RBK, à la radiotélévision NRK.

Mais le sujet n’avait pas été mis à l’ordre du jour du congrès ordinaire dans les délais requis et la proposition d’un petit club, Oslo Oern, visant à l’ajouter à la dernière minute n’a pas obtenu les deux-tiers des voix nécessaires dimanche. “Nous étions et sommes critiques de l’attribution de la Coupe du Monde au Qatar”, a déclaré le président de la fédération, Terje Svendsen. Mais, a-t-il ajouté, “un boycott a des conséquences sportives et financières significatives” et la question nécessite d’être donc approfondie avant d’être tranchée.

Pour les qualifications au Mondial, la Norvège de Haaland, Oedegaard et consorts est dans le groupe G en compagnie des Pays-Bas, de la Turquie, du Monténégro, de la Lettonie et de Gibraltar. Le pays nordique n’a plus participé à une compétition internationale majeure depuis l’Euro-2000.


Source link

Laisser un commentaire

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :