Cheap Website Traffic
genie civil

Coronavirus, quarantaine… un clash entre clubs et sélections à cause de la trêve internationale?

Summary

La perspective d’une mise en quarantaine des joueurs de retour dans leurs clubs après leur passage en sélection lors de la trêve internationale fin mars inquiète certains entraîneurs, notamment de Premier League, qui menacent de bloquer leurs stars. La crise […]


La perspective d’une mise en quarantaine des joueurs de retour dans leurs clubs après leur passage en sélection lors de la trêve internationale fin mars inquiète certains entraîneurs, notamment de Premier League, qui menacent de bloquer leurs stars.

La crise du Covid-19 n’en finit pas d’empoisonner la vie des clubs. Au Royaume-Uni où le protocole sanitaire est très stricte en raison de la propagation du variant anglais, la perspective de la trêve internationale fin mars, et donc du départ de nombreux joueurs hors du territoire, préoccupe tous les entraîneurs. Selon le Daily Mail, une réunion entre les clubs s’est déroulée en fin de semaine dernière afin d’évoquer ce sujet sensible.

>> Le sport face au coronavirus, les infos en direct

Pour rappel, chaque personne venant d’un des 33 pays placés en “zone rouge” par le Royaume-Uni (la France n’y figure pas), doit observer une mise en quarantaine de 10 jours à son arrivée sur le territoire britannique. Un joueur revenant de sélection pourrait donc manquer des matchs importants en championnat et, pour certains, les quarts de finale aller de la Ligue des champions qui se dérouleront les 6 et 7 avril (en direct sur RMC Sport).

Le Portugal privé de Fernandes par MU?

Lors de cette réunion, c’est le club d’Everton qui aurait exprimé avec le plus de virulence son désaccord pour libérer ses internationaux. L’entraîneur de Liverpool, Jürgen Klopp, a carrément menacé de bloquer ses joueurs en cas de quarantaine après la trêve internationale. C’est possiblement le cas pour les Brésilien Alisson, Fabinho et Firmino ainsi que pour l’attaquant portugais Diogo Jota. Même menace du côté d’Ole Gunnar Solskjaer. L’entraîneur de Manchester United n’envisage pas de libérer son maître à jouer Bruno Fernandes, lequel devrait être convoqué pour les matchs du Portugal, un pays en zone rouge : “Nous n’avons pas encore pris position sur cette question, mais ça n’a pas de sens de laisser les joueurs voyager alors que nous les payons, s’ils doivent être éloignés des terrains pendant 10 jours à leur retour”, a déclaré le coach de MU à Sky Sports.

Le règlement de la Fifa favorable aux clubs

D’autres clubs pourraient adopter une position moins radicale que Liverpool ou Manchester United et laisser le choix à leurs joueurs de décider entre rester ou de partir en sélection. La Fifa a donné l’autorisation aux clubs de bloquer leurs joueurs si ces derniers doivent rester en quarantaine pendant plus de cinq jours. Si le règlement va dans le sens des clubs, ces menaces pourraient néanmoins provoquer quelques tensions avec les sélections qui débuteront, fin mars, les éliminatoires de la Coupe du monde 2022.


Source link

Laisser un commentaire

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :