Cheap Website Traffic
genie civil

ça a donné quoi, le grand retour d’Ibrahimovic après 5 ans d’absence?

Summary

Pour sa 117e sélection, celle de son grand retour après cinq ans d’absence, Zlatan Ibrahimovic a aidé la Suède à s’imposer 1-0 contre la Géorgie, ce jeudi soir pour les éliminatoires de la Coupe du monde 2022. Il est loin […]


Pour sa 117e sélection, celle de son grand retour après cinq ans d’absence, Zlatan Ibrahimovic a aidé la Suède à s’imposer 1-0 contre la Géorgie, ce jeudi soir pour les éliminatoires de la Coupe du monde 2022.

Il est loin d’avoir joué à son meilleur niveau. Cela ne l’a pas empêché d’être décisif. Près de cinq ans après avoir annoncé sa retraite internationale, Zlatan Ibrahimovic a rejoué jeudi soir avec l’équipe nationale de Suède. Le géant de 39 ans a activement participé à la victoire 1-0 face à la Géorgie dirigée par Willy Sagnol, dans le cadre de la première journée des éliminatoires européens de la Coupe du monde 2022 au Qatar.

Loin d’être incontournable sur le terrain, notamment parce qu’il n’est revenu que très récemment d’une blessure avec l’AC Milan, Zlatan Ibrahimovic a tout de même disputé 84 minutes de cette rencontre. Il a surtout réussi à être passeur décisif sur l’unique but, joliment marqué par Viktor Claesson à la 35e minute.

Sur cette action, l’ancien avant-centre du Paris Saint-Germain a demandé à être servi d’un petit ballon aérien, pour ensuite réaliser une habile déviation dans la surface. Un mouvement typiquement “zlatanesque”.

“L’impression que c’était mon premier match”

Au niveau statistique, Zlatan Ibrahimovic a tenté de tirer deux fois, sans toutefois trouver le cadre. Il n’a par ailleurs pas touché beaucoup plus de ballons que son partenaire d’attaque Alexander Isak (45 contre 37). Au final, hormis le but et malgré la domination suédoise, les meilleurs occasions de la rencontre ont été géorgiennes.

Le résultat étant bon, cette 117e sélection peut donc être considérée comme positive. Il ne fallait de toute façon pas s’attendre à une prestation pleine de fioritures. Avant la rencontre, le ton, humble, était donné: “Je ne suis qu’un morceau de puzzle parmi plein de morceaux de puzzle”.

À la fin de la rencontre, Zlatan Ibrahimovic l’a ensuite admis: “Je pense que j’aurais pu faire beaucoup plus”. Avant de rappeler l’essentiel au micro de Sverige Radio: “Nous avons gagné et c’est le plus important. (…) Ça fait du bien. J’avais l’impression que c’était mon premier match international. Avec beaucoup d’adrénaline”.

La Suède se déplacera dimanche au Kosovo pour la deuxième journée de ces qualifications (groupe B). Quant à la Géorgie, l’Espagne sera son prochain adversaire.


Source link

Laisser un commentaire

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :