website average bounce rate

6.556 milliards de DA mis jusquau 31 janvier 2019 Algrie

Le montant des crdits accords par la Banque dAlgrie au Trsor public a atteint 6.556 milliards de DA jusquau 31 janvier 2019, a indiqu, jeudi, le Premier ministre, Ahmed Ouyahia.

Rpondant aux interrogations poses par les membres de lAssemble populaire nationale (APN), dans le cadre du dbat de la dclaration de politique gnrale, M. Ouyahia a prcis que le volume du financement non conventionnel avait atteint 2.185 milliards de DA en 2017, puis 3.471 milliards de DA en 2018 et prs de 1.000 milliards de DA en janvier 2019.

Ces montants se rpartissent comme suit: 2.287 milliards de DA consacrs lassainissement des banques et des socits et 2.470 milliards de DA au renforcement du trsor public pour faire face au dficit budgtaire, outre 864 milliards de DA destins la Caisse nationale des retraites (CNR).

Par ailleurs, 938 milliards de DA ont t affects au Fonds national dinvestissement (FNI), pour le financement de certains projets de dveloppement, linstar de la rhabilitation des structures du complexe de phosphate et le programme de logements de lAADL.

Dans ce contexte, le premier ministre a affirm que le financement non conventionnel ninduira aucune hausse de linflation, comme lont prdit certains experts.

A cet effet, M. Ouyahia sest rfr la courbe descendante de linflation, ces dernires annes, ayant atteint 6,5% fin 2016, pour passer 5,5% fin 2017 puis 4,3% fin 2018.

Ces chiffres viennent rfuter les prvisions des experts ayant prdit une inflation quatre chiffres, en raison du recours au financement non conventionnel , a estim M.Ouyahia.

En recourant ce mcanisme, le niveau de la dette publique interne a atteint 36% du PIB de lAlgrie, un chiffre appel baisser, au regard du recul progressif du dficit prvu dans le budget de lEtat jusquen 2022 , a-t-il expliqu.

Lessentiel est que nous avons prserv la souverainet de lEtat sur la prise de dcision conomique, grce au financement non conventionnel. Nous aurions pu perdre notre souverainet conomique, si nous avions eu recours au FMI , a fait savoir M. Ouyahia.



Source link

Laisser un commentaire

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :